Un nouveau bus à pile à combustible

Toyota bus à pile à combustible

Par Alix Toyota

4 février 2015

Après le lancement de la Mirai, Toyota continue sur la voie de l’hydrogène, mais cette fois-ci avec un véhicule d’un tout autre gabarit. Toyota et Hino, la filiale poids lourds du groupe Toyota, ont en effet conçu un tout nouveau bus équipé du Toyota Fuel Cell System (TFCS), un système conjuguant la technologie hybride et celle de la pile à combustible.

Basé sur un bus hybride Hino à plancher surbaissé, ce bus fait l’objet d’un test depuis le 9 janvier dernier à Toyota City, une ville située dans la préfecture d’Aichi au Japon. Doté du TFSC, système préalablement développé pour la Mirai, ce nouveau bus comporte huit réservoirs d’hydrogène à haute pression (700 bars) capable de contenir jusqu’à 480 litres d’hydrogène, deux piles FC Stack et deux moteurs électriques permettant d’augmenter sa puissance. Il est également muni d’une alimentation électrique de secours pour des bâtiments et des installations, un système passé par un processus de validation rigoureux depuis novembre 2013.

Dans ce cadre de ce test en conditions réelles, ce bus effectue trois rotations quotidiennes entre Toyota City et la gare de Mikawa en transportant les salariés de la marque.

Ce bus en chiffres :

  • 10,52 m de long
  • 2,49 m de large
  • 3,34 m de haut
  • 77 places (26 places assises, 50 places debout, plus celle du conducteur)
  • chacun des deux moteurs électriques développe 150 chevaux et 335 lb-pi de couple
  • chacune des deux piles à combustible développe 155 chevaux

Rappelons que, dotée d’une autonomie de 483 km avec un seul plein d’hydrogène, la Mirai est commercialisée depuis le mois de décembre dernier au Japon et devrait sortir en automne 2015 aux États-Unis et en Europe (Royaume-Uni, Allemagne et Danemark).