Mirai, la berline à hydrogène du futur

Mirai, la berline à hydrogène du futur

Par Alix Toyota

20 novembre 2014

Mardi dernier à Tokyo, Toyota a lancé la première voiture à pile à combustible produite de série. Non polluante, silencieuse, dotée d’une autonomie de près de 500 km et pouvant être rechargée en moins de cinq minutes, cette berline représente un « tournant dans l'industrie automobile », selon le PDG de la marque, Akio Toyoda.

Basée sur le Concept FCV dévoilé au Salon de Tokyo 2013, la Mirai est en effet capable de parcourir 483 km avec un seul plein d’hydrogène et n’émet dans l'atmosphère que de la vapeur d'eau. Alimentée par une pile à combustible à base d’hydrogène, cette berline quatre porte fonctionne sur le principe inverse de l’électrolyse. Alors que l’électrolyse de l’eau consomme de l’électricité pour produire de l’hydrogène et de l’oxygène, la pile à combustible consomme, quant à elle, de l’hydrogène qu’elle convertit en électricité et en eau. Une technologie prometteuse offrant les mêmes avantages que l’on trouve sur une voiture électrique standard sans les compromis d’autonomie et de performances.

D’ailleurs, si Toyota a baptisé cette nouvelle venue Mirai (qui signifie « futur » en japonais), ce n’est certainement pas sans raison. De la part du pionnier sur le secteur des véhicules hybrides, notamment avec la Prius, il ne serait pas étonnant que ce nom reflète les ambitions du fabricant au sujet de la pile à combustible.

Cette berline verte sera tout d’abord commercialisée au Japon dès le mois de décembre 2014 avant d’être vendue aux États-Unis et en Europe au courant de l’été 2015. En attendant de nouvelles informations sur cette voiture de demain, voilà une vidéo pour vous mettre en condition.