Acheter une Toyota d’occasion à Montréal

Par Alix Toyota

19 mars 2013

Dans la métropole, il y a beaucoup de voitures usagées à vendre par le propriétaire. La concurrence dans les petites annonces et sur le web est très féroce, les acheteurs ont donc l’embarras du choix. Reconnues pour leur fiabilité et leur valeur de revente, les Toyota usagées ne font pas exceptions à la règle. Certaines offres de particuliers peuvent sembler alléchantes, mais elles cachent souvent de bien mauvaises surprises. Voici pourquoi vous devriez peut-être vous méfier des annonces classées si vous envisagez l’achat d’une Toyota d’occasion à Montréal.

Transaction basée sur la confiance

Les sites Internet de petites annonces classées (Lespac, Kijiji) sont extrêmement populaires. Les utilisateurs peuvent y acheter ou y vendre toutes sortes de biens, dont des voitures. Comme les transactions se font entre particuliers, elles sont basées exclusivement sur la confiance et la bonne volonté des deux parties.

Il est important de savoir que la seule garantie pour l’acheteur dans ce type de transaction est la parole du vendeur. Le danger est que si celui-ci ment au sujet de l’historique du véhicule et qu’un vice caché est découvert ultérieurement, c’est l’acheteur qui reste pris avec le problème. Une longue et coûteuse poursuite devant les tribunaux devient alors le seul recours dont il dispose pour espérer un dédommagement.

Pensez aux taux d'intérêts!

Un autre problème à l’achat d’un véhicule d’occasion entre particuliers est l’absence de crédit. À moins d’avoir l’argent comptant nécessaire, le seul moyen de financer le véhicule est de faire affaire avec une institution financière. Quand on sait que les taux d’intérêt pour les prêts auto frisent les 8 %, il s’agit d’un facteur à considérer avant de conclure la transaction avec le vendeur. En effet, pour l’achat d’un véhicule de 15 000 $ sur un terme de 5 ans, cela représente des frais d'intérêts de plus de 3 250 $!

En comparaison, le taux d’intérêt offert par Alix Toyota pour l’achat d’un véhicule d’occasion est à partir de 1,9 %. En choisissant d’acheter votre Toyota d’occasion dans un concessionnaire vous paierez donc jusqu’à 4 fois moins d’intérêts sur votre emprunt, et vous profiterez aussi gratuitement de la certification Toyota.

La tranquillité d’esprit et moins d’intérêts à payer pour votre financement auto: voici ce que vous obtiendrez en choisissant d’acheter dans un concessionnaire plutôt qu’à un particulier. De plus, comme Alix propose un grand inventaire de voitures inspectées et certifiées, c’est certainement le meilleur endroit où vous procurer votre prochaine Toyota d’occasion à Montréal.

Les Corolla usagées vous font de l'oeil? Apprenez-en plus ici.